Aller vers : Vos poemes

Rainer Maria RILKE (1875-1926)

Recueil : Les roses


Cela ne te donne-t-il pas le vertige

Cela ne te donne-t-il pas le vertige
de tourner autour de toi sur ta tige
pour te terminer, rose ronde ?
Mais quand ton propre élan t'inonde,

tu t'ignores dans ton bouton.
C'est un monde qui tourne en rond
pour que son calme centre ose
le rond repos de la ronde rose.